Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /

Une Daïne est à l'île Maurice ce qu'une sorcière est au reste du monde.

A la différence près, que les Daïne ont pour particularité de pratiquer la magie sexuelle.

Pour ce faire, dès le début de leur puberté, les jeunes filles qui désirent le devenir doivent être initiées par de plus anciennes, qui leur confient les secrets de leurs rituels ancestraux, destinés à faire le bien comme le mal.

Au fil des années, elles se voient ensuite consacrées au rang de Daïne, puis de Grande Daïne dès lors qu'elles ont pu prouver leur capacité à diriger au moins une fois, une cérémonie de magie sexuelle en groupe.

La particularité des Daïnes est d'exploiter en magie ou en sorcellerie, la puissance des énergies cosmiques développées par elles-mêmes ou par d'autres, au moment de leurs orgasmes, pour la rediriger ensuite vers les cibles qu'elles veulent atteindre, aux fins de modifier le cours des choses ou des évènements de leur propre vie ou de la vie d'autrui, suivant qu'elles opèrent pour elles-mêmes, ou en faveur de quelqu'un, ou contre une personne qu'elles souhaitent envoûter, bloquer, ou dont elles désirent se venger.

Depuis le début de leur initiation, les futures Daïnes doivent donc apprendre à séduire les divinités qu'elles invoquent, et pour cela, elles doivent très vite leur offrir leur virginité.

C'est à ce prix qu'elles acquièrent très jeunes, des pouvoirs spécifiques de plus en plus étendus, dont elles peuvent commencer à jouir, moyennant le stricte respect de rituels précis qui leurs sont enseignés, dès lors qu'elles sont en capacité de parvenir elles-mêmes à l'orgasme et d'exploiter les énergies qui s'en dégagent.

Pour accentuer et conserver ses pouvoirs particuliers, une Daïne se doit de respecter certaines règles conformes à une éthique transmise de générations en générations.

Elle doit d'abord entretenir sa féminité de la manière la plus absolue qui soit.

Notamment en gardant ses cheveux longs, mais aussi en conservant l'intégralité de sa pilosité naturelle et intime sur tout son corps, sans s'épiler ni se raser, même lorsque celle-ci est abondante et visible.

Ceci afin de laisser apparaître ses caractères sexuels secondaires de femme, aux divinités qui attendent :
- Qu'elle les attire par une sexualité exacerbée;
- Et qu'elle s'offre à elles sans retenue, en se laissant aller à de puissants orgasmes au cours de rituels souvent compliqués, durant lesquels ces sorcières si particulières doivent procurer du plaisir aux entités qu'il leur faut exciter en échange des faveurs qu'elles en attendent.

Une Daïne se doit également d'oser avoir une sexualité sans tabous, qui lui permette de se livrer corps et âme, à l'exercice de ses rituels spécifiques qui nécessitent qu'elle puisse parvenir de façon répétitive si besoin, à de puissants orgasmes provoqués par la masturbation très féquemment utilisée en support principal dans une grande majorité des cas, voir par des relations sexuelles avec des partenaires multiples lors de cérémonies en groupe parfois nécessitées par certains rites très particuliers d'une redoutable efficacité et dangereux.

La tradition veut encore qu'une Daïne ne demande jamais d'argent en échange d'un travail occulte pour lequel elle pourrait être sollicitée, car un non respect de cet usage entraînerait l'inefficacité de ses rituels.

Elle peut par contre accepter les dons susceptibles de lui être proposés par celles ou ceux qui réclament ses services.

Enfin, l'humilité des Daïnes doit demeurer permanente face aux divinités et aux puissances cosmiques qu'elles invoquent et mettent à contribution.

Pour cela, elles ne doivent jamais se vanter de leurs capacités ni de la puissance des rituels qu'elles exécutent, dont elles ne sont que les dépositaires du secret des formules qu'elle ne doivent pas dévoiler, sauf pour les transmettre à leur tour afin de perpétuer la tradition.

Elles ne doivent jamais non plus, promettre quelque résultat que ce soit à quiconque, en laissant aux entités qu'elles invoquent, le choix de décider seules des aboutissements des rituels qu'elles entreprennent.

Il en va du respect qu'elles doivent :
- Aux divinités de l'au-delà;
- Mais aussi à leur communauté secrète, qui au fil des siècles, s'est finalement répandue à travers le monde bien au-delà des frontières insulaires de l'île Maurice qui reste son berceau, mais où les nombreuses pratiques de magie et de sorcellerie demeurent clandestines car toujours prohibées par la loi locale.



N'hésitez pas à me contacter.

Voici mon adresse :
voyance.magie@yahoo.fr
et mon numéro de téléphone portable personnel en France métropolitaine où je vis : 06 11 37 41 39.

Je réponds personnellement.

Venez me consulter gratuitement !  (cliquez sur ce lien pour en savoir plus).

Joséphine de l'Île Maurice (Grande Daïne).



Partager cette page

Repost 0
Publié par

Présentation :

  • : Voyance et sorcellerie avec Joséphine de l'Île Maurice (Grande Daïne Mauricienne)
  • Voyance et sorcellerie avec Joséphine de l'Île Maurice (Grande Daïne Mauricienne)
  • : Joséphine de l'Île Maurice : Grande Daïne Mauricienne (voyante et sorcière de l'île Maurice), conseillère en vie privée, vous écoute et vous propose son aide et ses services gratuitement.
  • Contact

Contact :

Mon adresse électronique :
voyance.magie@yahoo.fr


Mon téléphone portable en France métropolitaine :
06 11 37 41 39

Ecoutez ce site en musique :

Allumez les haut-parleurs de votre ordinateur ou branchez votre casque audio pour une écoute automatique de ce programme.